• Amélie Ebongué

Livestream, comic et gamification : ce que nous enseigne Twice As Tall, le nouvel album de Burna Boy

Difficile de passer à côté du dernier projet de l'artiste nigérian Burna Boy ... Sorti le 14 août, Twice As Tall est un album qui prône la grandeur, plus seulement le roi de l'afropop, mais il montre au monde sa majesté dans toute sa splendeur.


La pochette de l'album en dit long ... Le visuel nous présente en effet, un Burna Boy deux fois plus grand, signe de grandeur, le géant parmi les géants, en d'autres termes LE géant africain. L'arrière-plan présente un mélange de symboles africains comme les masques du Bénin et les pyramides d'Égypte. Le gorille géant sur la semelle extérieure de sa chaussure est visible au premier coup d'oeil. On voit aussi des personnages qui montent sur son bras, ce qui symbolise l'élévation, celle de son peuple en l'occurence.


En mars dernier, lorsqu'il perd le prix de l'album de musique du monde face à Angélique Kidjo à la cérémonie des Grammys Awards, il répond à une internaute sur Twitter et d'emblée annonce le titre de son prochain album, prévu pour cet été.



Twice As Tall est un album qui a entièrement été réalisé pendant la période de confinement suite à la pandémie mondiale liée au coronavirus. Depuis son studio d'enregistrement à Lagos au Nigéria, l'artiste montre les coulisses de la production de cet opus et explique :



C'est un voyage à travers un tas d'émotions et d'énergies à différents moments.


Burna Boy a produit une majeure partie du projet avec des invités de renoms tels que Timbaland sur le titre Weytin Dey Sup ou encore P.Diddy qui revient sous la casquette de producteur en co-produisant les titres Alarm Clock, Way Too Big et Naughty by Nature. Des compositions intéressantes et choisit de s'associer avec d'autres producteurs comme Telz et Leriq qui travaillent depuis plusieurs années maintenant avec Burna Boy. On peut compter aussi sur la contribution importante de personnalités comme Anderson .Paak, Mario Winans et bien évidemment la mère de Burna Boy et manager Bosede Ogulu qui impulse les énergies et dont la voix est toujours présente dans chacun des projets.


Sur son compte Instagram, dont la ligne éditoriale est très bien gérée on retrouve des vidéos explicatives du projet, notamment pour le titre Weytin Dey Sup. On retrouve les coulisses du titre racontés par le producteur Telz et Burna Boy en personne.



Fièrement annoncé comme étant l'album de l'année par P.Diddy, avec Twice As Tall, Burna Boy donne une place importante au gaming dans la communication de son projet.



Il décide d'accompagner la sortie de l'album avec une bande dessinée incroyablement bien réalisé par l'équipe de 351 Studio que l'on peut retrouver sur le site www.onaspaceship.com/TwiceAsTall et sur la chaîne YouTube de l'artiste.



The Comic Album Intro de l'album The Twice As Tall raconte la manière dont Burna Boy est devenu «deux fois plus grand» et donc le géant africain. Ce dernier est transporté dans un autre domaine pour faire face à un panel d'Orisha quelques minutes seulement avant sa performance à l'O2, au moment de la prière de sa mère. Il doit devenir l'avatar de l'Orisha Orunmila, l'Orisha de la sagesse, de la connaissance et de la divination. Pour ce faire, il doit partir en voyage et donc devenir deux fois plus grand. Dans la vidéo, on voit aussi comment il s'est déclaré le géant africain en réponse à Coachella écrivant son nom dans de minuscules polices et à son succès ultérieur.



Outre la bande-dessinée, Burna Boy propose du merch du projet sur le site de www.onspaceship.com. Il y a une volonté d'étoffer les produits puisqu'il vend aussi des produits aux couleurs du premier clip de l'album, Monsters You Made en feat. avec Chris Martin.



Cependant, il ne s'arrête pas là, puisqu'il organise deux lives à quelques jours d'intervalle. L'un pour faire la promotion de la sortie et le second pour commenter la tracklist avec sa communauté sur YouTube. Le livestream s'est avéré être un moyen efficace pour faire la promotion de sa musique en période de crise sanitaire. Dès lors où il a démarré ses enregistrements à distance, il a su offrir au public les coulisses de son projet en intégralité. La proximité avec le public est encore plus important actuellement vu le contexte mondial que l'on traverse aux quatre coins du monde. Avec ce projet, il allie ingénieusement le réel au virtuel, passant d'un live à un monde fictif ultra gamifié avec The Comic. Une jonction qu'il maîtrise, car la communication est alignée et s'inscrit dans l'ère du temps.


Burna Boy ne s'arrête pas là, puisqu'il organise une listening party de l'album en présence de ses amis les plus proches, mais aussi de son épouse Stefflon Don, de sa mère, ses deux soeurs, le rappeur Stormzy et bien d'autres encore.



Organisé à Londres, la dimension friends & family porte tout son sens et offre une belle dose de soft power qui alimentera les réseaux sociaux, la promotion de l'album et bien évidemment les écoutes sur les plateformes de streaming.

© 2020 attends30secondes 

Développement : www.ah-mais-lis.com