• Amélie Ebongué

Confiné mais connecté, le live comme nouvel outil de divertissement

Depuis son salon, sa chambre ou son balcon, aujourd’hui n’importe quel internaute se rend sur une plateforme sociale par le biais d'une connexion Internet pour suivre en direct, un cours de yoga, une lecture virtuelle, une conversation ou un deejay set.


Instagram @diplo


Le live nous apprend dans ce contexte de crise sanitaire mondiale que pour nous divertir finalement, il nous en faut peu … Un simple smartphone suffit à animer toute une communauté autour d’un sujet et nul ne cesse de prouver qu’il a le décor parfait, seule la batterie chargée permet de diffuser à plusieurs milliers d’internautes son occupation du moment.


Confinement oblige, Karim Benzema est plus actif que d'habitude sur ses réseaux sociaux. Le très célèbre joueur du Real Madrid s'occupe du mieux qu'il peut pour passer le temps. Un programme sportif, mais pas uniquement. Il en profite pour communiquer en direct live comme c'est le cas ci-dessous avec Ronaldo qu'il a gentiment invité à rejoindre la conversation. Notons tout de même que Karim Benzema a une importante communauté sur Instagram, plus de 33 millions de personnes suivent l'attaquant madrilène sur ce réseau social.


Instagram @karimbenzema


Plusieurs personnalités ont ainsi instauré un rendez-vous quotidien, hebdomadaire sur leur compte Instagram pour interagir avec leur communauté. Nombreux sont ceux à avoir augmenté leur notoriété ne serait-ce qu'avec cette fonctionnalité qui pour beaucoup d'entre eux ne l'avaient jamais activés. Depuis les premiers jours du confinement, on observe le démarrage d'une quarantaine bien en passe de devenir un véritable vivier d'opportunités comme c'est le cas de D-Nice, un très célèbre producteur et deejay newyorkais. Il lance Club Quarantine de chez lui à Los Angeles, là où il réside. L'engouement est immédiat !



Instagram @dnice


Pourtant D-Nice n'est pas un inconnu de la scène musicale, il est même l'une des personnalités les plus importantes de la scène musicale aux États-Unis. Le livestream donne aux téléspectateurs donne une expérience et renforce ce lien virtuelle qui se raréfie. De Janet Jackson, à Rihanna, en passant par Joe Biden à LL Cool J, il en fait danser du monde D-Nice. Il n'hésite pas à saluer les téléspectateurs en direct, comme Lionel Ritchie, Colin Kaepernick, Naomi Campbell, Missy Elliott, Lenny Kravitz, Snoop Dogg, P. Diddy, bref vous l'avez compris une plétore d'artistes regardaient D-Nice jouer.



L'engagement de ce rendez-vous est tel que même Michelle Obama s'est connectée pour écouter le deejay set. Son live approchait les 100 000 téléspectateurs quand, le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, en personne est apparu pour jeter un œil.



En quelques jours à peine, D-Nice a réussi à fédérer une communauté autour de son désormais très célèbre «Homeschool at Club Quarantine». La soirée virtuelle de Derrick Jones aka D-Nice a pris de l'ampleur progressivement, en effet le célèbre dj est resté en direct du vendredi 20 mars au dimanche 22 mars soit pendant une durée de 15h. Dingue ! Il n'a pas manqué de rappeler aux téléspectateurs de maintenir la distance sociale et se laver les mains pour limiter la propagation du virus.


Pour beaucoup, c'est la première fois qu'ils entendent parler de D-Nice et pourtant il a commencé en tant que membre du crew Boogie Down Productions (KRS-One et DJ Scott La Rock). Le groupe a été actif entre1986–1992. Ils ont apporté une prise de conscience politique et sociale au hip hop avec Public Enemy notamment. Les succès notables incluent «The Bridge Is Over», «Stop The Violence», «Duck Down». Plus récemment, c'est d'ailleurs lui qui a joué à l'occasion de la cérémonie d'adieu à la Maison Blanche du couple Obama en janvier 2017.



Bénéficiant de cette expérience virtuelle, Michelle Obama et son équipe ont été en mesure de capitaliser sur un partenariat avec D-Nice très rapidement, parce qu’elle était à la fête virtuelle et a vécu directement le pouvoir et l’impact qu’il avait sur les téléspectateurs. Aussitôt, dès le mercredi 25 mars, D-Nice a accueilli le rendez-vous Couch Party : A Voter Registration Live Set afin d'offrir la possibilité aux internautes de voter aux prochaines élections. Une collaboration immédiate organisée par When We Vote l'ONG de l'ancienne Première Dame des États-Unis.


Aujourd'hui, D-Nice est passé d'une quinzaine de milliers d'abonnés à plus d'un million sur son compte Instagram et tout cela grâce à l'expérience immersive et virtuelle qu'il a orchestré naturellement depuis le live sur la plateforme.


Dans le même registre, on a eu l'occasion de découvrir le chanteur James Blake en live depuis son salon, pour un concert exclusif sur son compte Instagram.



Instagram @jamesblake


Des initiatives spontanées fleurissent, comme c'est le cas ici avec l'artiste nigérian Skepta, en pleine session d'écoute avec son ami @jammerbbk.




Instagram @skeptagram




... ou encore un freestyle en direct avec l'artiste Burna Boy sur son compte par exemple.


Vous l'aurez compris, le live divertir et permet bien des possibilités. Les artistes et les créateurs de contenus n'hésitent plus à innover pour se rapprocher au mieux de leur communauté. D'autres rendez-vous existent aussi sur Instagram, comme celui-ci de la très célèbre auteure et yogiste française @lilibarberi.




Instagram @lilibarberi


Tous les soirs à 18h elle réunit près de 6000 téléspectateurs en direct pour une séance de méditation d'une heure depuis son salon parisien. Sa communauté s'est étendue progressivement, un soir elle a même réussit à rassembler pas moins de 14 000 personnes, quelques jours après le passage d'une journaliste de TF1 à son domicile qui a souhaité relayé l'initiative.



Autre initiative encore menée par Mouloud Achour qui invite une personnalité dans un Clique à la Maison, un nouveau rendez-vous quotidien diffusé tous les soirs à 18h30 sur Instagram. Pour palier à l'absence de son émission Clique pendant toute la durée du confinement, tour à tour Amel Bent, Sami Nacéri, Oxmo Puccino et même Lupe Fiasco depuis Los Angeles.



Instagram l'a bien compris et poursuit le développement massif de la fonctionnalité direct afin d'améliorer l'expérience utilisateur sur sa plateforme. Elle améliore celle-ci en offrant désormais la possibilité de visualiser du contenu en simultané d'une conversation vidéo avec un ami. La fonctionnalité Co-Watching était déjà en cours de test il y a un an et la plateforme a renforcé son déploiement pendant la crise sanitaire. L'idée c'est de transformer l'expérience passive qui peut parfois être isolante en quelque chose de plus interactif.



Il est certain que cela pourrait entraîner de longues sessions d'utilisation, inciter les utilisateurs à collecter un grand nombre de messages enregistrés pour partager et stimuler davantage d'appels vidéo qui incitent les personnes à rester sur Instagram au profit d'une autre application.


Ce lancement s'inscrit dans les récentes mises à jour liées au CoVid19 sur la plateforme comme : la story partagée comprenant toutes les publications des profils que vous suivez qui incluent l'autocollant «Restez à la maison», le sticker «Merci au personnel soignant» et l'ajout d'informations officielles qui renvoient directement vers le site du gouvernement du pays dans lequel vous vous trouvez.





Afin d'accompagner les créateurs de contenus dans l'expérience du live sur Instagram, la plateforme va plus loin et partage quelques conseils pour réaliser un direct. Le live est social et plus que jamais divertissant, car il permet spontanément d'augmenter considérablement sa notoriété.

© 2020 attends30secondes 

Website proudly created by Amélie Ebongué 💛