• Amélie Ebongué

La bourse d'études : la nouvelle forme d'engagement des artistes pour réduire les inégalités

Après Stormzy et son don de 10 millions de livres sterling reversé à des organisations non-gouvernementales qui défendent les causes des personnes noires en Grande-Bretagne, c'est au tour de Travis Scott, Meghan Thee Stallion et Kanye West d'asseoir leurs engagements auprès de la nouvelle génération. À eux quatre, ils prouvent qu'investir dans l'éducation auprès d'un jeune public (certainement les leurs) consiste à offrir l'égalité des chances à tous. Décryptage des actions mises en place par ces artistes devenus activistes malgré eux ...


Stormzy



Plutôt cet été, le rappeur anglais Stormzy expliquait dans un communiqué :

"La vérité inconfortable que notre pays ne parvient pas à reconnaître et à admettre continuellement est que les Noirs du Royaume-Uni ont été constamment désavantagés dans tous les aspects de la vie - simplement en raison de la couleur de notre peau. J'ai la chance d'être dans la position dans laquelle je suis et j'ai souvent entendu des gens rejeter l'idée du racisme existant en Grande-Bretagne en disant : " Si le pays est si raciste, comment êtes-vous devenu un succès ?! " Et je rejette cela avec ceci : je ne suis pas le brillant exemple du Royaume-Uni de ce qui se passe supposément quand une personne noire travaille dur. Nous sommes des millions. Nous ne sommes pas loin et peu nombreux. Nous devons lutter contre les chances d'un système raciste empilé contre nous et conçu pour que nous échouions avant même notre naissance. Les Noirs jouent sur un terrain inégal depuis bien trop longtemps et cet engagement est une continuation dans la lutte pour enfin essayer de l'égaliser.


Le don de 10millions est décrit par l'artiste comme étant le « début d'un engagement à vie » de sa part avec sa société MERKY. Cet événement intervient au milieu d'une énorme réaction contre le meurtre de George Floyd et d'une lutte renouvelée contre le racisme aux États-Unis, au Royaume-Uni et partout ailleurs dans le monde. Les bénéficiaires sont multiples, on compte parmi eux la Black Heart Foundation qui a reçu un montant de 500 000£ pour soutenir 50 étudiants. On connaît l'engagement de Stormzy, puisqu'à titre personnel en 2018 et 2019, il avait payé les études de deux étudiants noirs à l'Université de Cambridge. Quelques mois plutôt, il avait également aider une jeune femme noire du sud de Londres pour financer ses études à Harvard aux États-Unis, dans le cadre de la bourse Stormzy organisé en 2017. Il promeut vraiment l'indépendance et l'autonomisation des personnes noires.



Pour lui MERKY c'est un immense empire où, il utilisera ses talents, pour une marque qui englobe sa musique, sa mode, ses festivals, ses livres et plus encore pour soutenir les organisations, les organismes de bienfaisance et les mouvements qui « luttent contre l’inégalité raciale, la réforme de la justice et l’autonomisation des Noirs au Royaume-Uni ».



Il a également lancé un partenariat avec Penguin Random House appelé #MERKYBooks pour aider les jeunes écrivains des communautés sous-représentées à obtenir leur première grande publication; annulé une apparition de festival titre pour protester contre un prétendu scandale de profilage racial; et a veillé à ce que les prix BRIT 2018 soulignent la tragédie de la tour Grenfell. Si ce n'est pas de l'engagement ça, dites-nous de quoi il s'agit ...


Megan Thee Stallion



En octobre dernier, la rappeuse de Houston Megan Thee Stallion annonçait publiquement le lancement d'une bourse Don't Stop en partenariat avec Amazon Music. L'idée ? Offrir des bourses à des femmes noires dans tous les domaines d'études. Peu de temps après son annonce, le portail des applications s'est écrasé en raison d'un très grand intérêt. Elle confiait au New York Times, la volonté de s'engager.


Elle choisit la plateforme Amazon Music et associe le fond de dotation à la playlist musicale Rap Rotation. Ce programme va permettre à deux femmes noires de poursuivre ses études dans le supérieur du baccalauréat jusqu'à un cycle universitaire dans le supérieur. Pour un montant de 10 000 $, c'est sur sélection et présentation que la star fera son choix.


« Les femmes restent sous-représentées et sous-évaluées dans la société et les étudiantes de couleur sont plus désavantagées en ce qui concerne l'accès aux ressources financières. »

explique Megan dans le communiqué de presse disponible sur le site.



Megan encourage vraiment toutes les jeunes filles à s'instruire sur les bancs de l'école. Elle a d'ailleurs fait la promesse d'aller au bout de ses études à sa défunte mère et à sa grand-mère décédée peu de temps après sa mère. Elle étudie actuellement l'administration des soins de santé à la Texas Southern University, bien qu'elle ait été forcée de passer aux cours en ligne depuis l'été dernier, pour conjuger la musique à son emploi du temps important. Elle parle régulièrement de ses études, dans l'émission Breakfast Club elle confiait d'ailleurs qu'il lui restait quelques mois avant l'obtention de son diplôme. Sur un post Instagram, elle exprimait le désir de retourner aux cours en présentiel, puis le contexte de la pandémie mondiale est arrivé et ne lui permettent pas de s'y rendre.


« Je veux obtenir mon diplôme parce que je veux vraiment que ma mère soit fière. Elle m'a vu aller à l'école avant de décéder. Ma grand-mère qui est encore en vie était enseignante, alors elle est sur mes fesses à propos de la fin de l'école. Je le fais pour moi, mais je le fais aussi pour les femmes de ma famille qui ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui. »

confie-t-elle à People à propos de sa mère, Holly Thomas, une ancienne rappeuse décédée d'un cancer du cerveau en mars 2019.



Après l'obtention de son diplôme, Megan Thee Stallion souhaite ouvrir des résidences offrant des services diverses au Texas. Début juin, elle avait partagé un message puissant sur le sujet :


"Bien que l'école ne soit pas pour tout le monde, ne laissez pas les gens vous décourager de poursuivre des études supérieures, écrit-elle. «Nous avons besoin de la génération à venir avec une meilleure mentalité pour devenir nos prochains avocats, juges, médecins, etc. Nous avons besoin de BONNES personnes avec une vraie moralité et des valeurs en haut."

Devenu très viral en quelques heures, il a généré plus de 200 000 likes sur Twitter.


Travis Scott



On connait l'impact de Travis Scott, il n'y a pas à dire. On vous a parlé de ces prouesses avec Fortnite pendant la première vague de la pandémie mondiale du CoVid-19 et de sa récente collaboration avec McDonald's. Mais, Jacques Berman Webster II de son vrai nom est aussi un artiste humblement engagé en faveur de l'éducation et de la parentalité. L'an dernier, il reversait l'intégralité des bénéfices à Planned Parenthood de la collection produite en série limitée qui accompagnait son show au Hangout Music Festival. Cela faisait suite au projet de loi controversé sur l'avortement de l'Alabama.


"Je veux simplement faire don de mes bénéfices nets de mes produits aujourd'hui à Planned Parenthood. Nous ressentons pour ceux de l'Alabama. Je vous aime tous. Je voulais juste que vous sachiez que l'amour est le sentiment le plus fort que nous ayons."

déclare Travis Scott.


Cette loi est une interdiction quasi totale de l'avortement dans l'Alabama aux États-Unis. Si un avortement est pratiqué à n'importe quel stade de la grossesse, il est considéré comme un crime et est passible de 99 ans ou de prison à vie. La seule exception est lorsque la vie de la mère est en danger, mais pas lorsqu'elle est victime de viol et/ou d'inceste. L'artiste alors en couple avec Kylie Jenner à cette époque avaient utilisés leurs réseaux sociaux pour dénoncer les lois sur l'avortement.



Son engagement se poursuit à nouveau dans l'éducation cette fois en assurant de payer les frais de scolarité d'un semestre pour cinq étudiants de HBCU. Comme à son habitude, c'est sur Twitter qu'il se rend pour évoquer cela publiquement :



L'artiste a également tweeté que chacun de ses parents avait fréquenté un HBCU. Sa mère est allée à la Grambling State University et son père à la Prairie View A&M University. Un étudiant s'empresse de montrer sa lettre d'acceptation, incitant sa communauté à mentionner l'artiste, ce à quoi ce dernier répond.


Dans la soirée, Travis Scott a promis de couvrir les frais de scolarité de Taylor Ivy, une jeune recrue de l'Université Howard.



Kanye West



Suite au décès de George Floyd en mai dernier, sa fille Gianna a reçu un soutien universel. Quelques jours seulement ont suffi à Kanye West pour prendre en main, l'avenir de la jeune fille en lançant un fond d'études proposant ainsi de financer l'intégralité de sa scolarité. Sécurisé sur un compte épargne, l'artiste s'engage sur le long terme à alléger financièrement Roxie Washington, la compagne et veuve de Georges Floyd.



Sur son compte Instagram, Gianna adresse un message à Kanye West et le remercie ainsi :


« Merci Kanye d’assurer mon éducation universitaire. Merci Kanye, parce que grâce à toi j’aurai un accès à l’université… Maman et moi sommes si reconnaissantes envers toi et ta famille. »

a-t-elle écrit mentionnant l'épouse du rappeur, Kim Kardashian.


Autant d'initiatives exhaustives qui ont vu le jour cette année, laissant penser que les inégalités et le bien être de la jeunesse noire repose sur les personnalités les plus fortunés. Force est de constater que ces célébrités portent sur leurs épaules les failles de certains gouvernements anglais comme américain qui limitent les accès aux parcours universitaires trop souvent couteux pour une communauté en quête d'un avenir meilleur. Au même niveau où les personnalités noires portent et défendent un message , elles sont désormais des porte-paroles qui dénoncent et réduisent les inégalités systémiques ; car au-delà de leur art, ces artistes sont devenus de véritables acteurs du changement qu'on le veuille ou non. Ce que l'on n'observe pas chez les personnalités blanches.

© 2020 attends30secondes 

Website proudly created by Amélie Ebongué 💛