• Amélie Ebongué

Supreme se met au dentifrice, Lidl crée des sneakers : qui garde la hype durant la pandémie ?

Les sneakers Lidl, c'était le feuilleton de l'été ! Vous avez dû en entendre parler à coup sûr. Aussitôt annoncé à la vente dès la mi-juin, elles se sont écoulées en moins d'une heure dans les magasins belges. Dites-vous qu'au début, l'enseigne ne pensait absolument pas les commercialiser. L'occasion s'est réellement présenté dès le 1er juillet. Lidl, marque discount s'est vu déborder par la vente de ces baskets estampillés par son logo. En quelques heures à peine, elles furent revendues jusqu'à dix fois leur prix d'origine (12,99€) sur Internet via de nombreux sites de reventes dont le très célèbre site ebay.



L'histoire commence en 2018. À l'occasion de la Fashion Week hollandaise, Lidl avait distribué des chaussettes aux invités, l'occasion de marquer les esprits avec son logo. Quelques mois plutard, pour célébrer le poisson d'avril au printemps 2019, la marque publie pour la première fois les images de cette fameuse paire de baskets ; qui sera par la suite à gagner sous la forme d'un jeu concours.



Résultat : plusieurs milliers d'inscrits et des bons d'achat à gogo ! Le succès est immédiat, l'opération entraine un engouement qui pousse à la commercialisation ultra rapide dans les magasins allemands. Pour cultiver l'exclusivité, la marque décide de limiter les stocks à plusieurs milliers d'exemplaires.



Cet engouement pour le logo de long en large, nous rappelle un peu ce que proposait le créateur géorgien Demna Gvasalia avec son label VETEMENTS. Souvenez-vous des collections où il réinventait de toute pièce le logo DHL ou encore McDonald's pour détourner ses collections.


La paire de baskets Lidl a connu un vrai succès, contre toute attente, elle est actuellement en revente sur ebay à des prix allant de 40€ à 150€.




Au début de la semaine, l'enseigne annonce le lancement en France de la collection d'accessoires et les fameuses baskets en question dans ses magasins. Elle sera proposée dans tous les supermarchés Lidl à partir du 14 novembre. Vous pourrez à nouveau vous procurer la paire au prix initial ainsi que la paire de chaussettes griffées Lidl pour 3€. Ce que Lidl cherche à travers cette collection baptisée Lidl Fan Collection, c'est progressivement s'inscrire comme une marque cool auprès de la génération Z.



Une cible que toutes les grandes enseignes souhaitent avoir. Les prix sont bas, la proximité et la raison d'être de la marque vise à capitaliser davantage sur des produits accessibles et la force des réseaux sociaux nous le montrent une fois de plus.


Dans le même registre aux États-Unis, la collaboration entre Colgate et Supreme fait sensation. En effet, la marque de dentifrice Colgate a annoncé sur Twitter son partenariat avec Supreme sur un produit pas si habituel que ça.



Un dentifrice. Qui aurait pu croire qu'une marque aussi importante s'inviterait dans vos hygiènes bucco-dentaires. Après tout qu'est-ce que Supreme ne peut pas commercialiser ? Tout ce que la marque touche se transforme en or et devient donc le dentifrice le plus prisé de la toile.



Avec des prix à la revente qui inonde la toile ... allant jusqu'à 53$ pour un tube sur GRAILED.



Certaines personnalités en ont également fait la promotion à travers les réseaux sociaux, comme c'était le cas pour Gabriel Union en story sur Instagram il y a quelques jours.


Des youtubeurs se prennent même au jeu de l'unboxing pour tester le produit et vous présenter sa composition.


Avec la pandémie actuelle, on observe profondément que la consommation de masse n'est plus au beau fixe, le contexte sanitaire ne le permet plus, néanmoins ceux qui survivent par le biais du e-commerce, s'adonne à une clientèle qui ne manque pas à l'appel. Bien que les consommateurs prennent le temps de réaliser des achats conscients et sagement mesurés, on assiste davantage à des achats plaisir pour satisfaire les esprits et qui sont dorénavant les faits marqueurs d'une époque.



C'est de l'émotion pure, au-delà même du produit proposée par Lidl par exemple, cet été. Sans compter la réedition de l'enseigne prévue dans quelques semaines qui viennent confirmer le désir de consommation. On achète aujourd'hui, un produit parce qu'on veut participer à son impact culturel. Colgate et Supreme nous le démontre à nouveau, l'une est la marque la plus consommée sur le marché de l'hygiène bucco-dentaire et l'autre fait grandir une industrie qui dépasse son marché initial, à savoir le streetwear. Ensemble, elle crée un nouvel engouement, sur un segment de marché inattendu, mais dont le besoin est bel et bien là et ce qu'importe le prix. L'art de consolider sa brand culture, permet à ces marques d'aller sur des territoires désirables et durables et ce même dans un contexte de pandémie mondial.

© 2020 attends30secondes 

Website proudly created by Amélie Ebongué 💛